Par aires thérapeutiques
Neurologie

www.scenesdunpso.fr Trois comédiens interprètent avec humour, réalisme et émotion des scènes de vie issues de rencontres avec des patients atteints de psoriasis

sep-et-vous.fr Conseils aux patients et à leur entourage visant à optimiser la prise en charge de la sclérose en plaques (SeP).

sepenscene.com Site pour les patients atteints de sclérose en plaque et leur entourage.

Pneumologie

www.mukk.fr Site pour présenter l'application smartphone MUKK et ses principales fonctionnalités. Il permet de renvoyer vers les plateformes de téléchargement: AppleStore et GooglePlay

Ophtamologie

www.dmlainfo.fr Patients, proches, aidants, apprenez-en plus sur la DMLA

Dermatologie

http://www.bienvivremapeau.fr/ Des informations sur l’urticaire et le psoriasis pour comprendre l'impact sur la vie quotidienne avec des outils de sensibilisation et d’évaluation pour améliorer le suivi du patient.

Autres sites

novartis.fr Site institutionnel de Novartis en France.

prochedemalade Conseils, informations pratiques, témoignages et services pour les proches de personnes malades, handicapées.

Twitter Suivre le compte twitter de Novartis France.

Youtube S’abonner à la chaine Youtube de Novartis France.

proximologie.com Site destiné aux professionnels de santé et chercheurs, concernant les relations entre les personnes malades et leur entourage.

novartis.fr Site institutionnel de Novartis en France.

Twitter Suivre le compte twitter de Novartis France

Youtube S’abonner à la chaine Youtube de Novartis France.

www.envisage-vieillissement.fr Portail web partenaire des professionnels de santé au quotidien pour les accompagner dans la prise en charge de la personne âgée et favoriser le bien vieillir. Informations, ressources documentaires, agenda congrès, générateur de présentations et fiches conseils pour faire évoluer les pratiques.

www.asthmoff.fr Asthm’off est une plateforme à destination des pharmaciens d’officine leur permettant d’améliorer la prise en charge des patients souffrant d’un asthme non contrôlé. Elle met à disposition des pharmaciens des informations et des outils pratiques pour les accompagner dans la prise en charge de leur asthme.

www.viaopta.fr Viaopta™ est un site réalisé avec des ophtalmologistes pour des ophtalmologistes. Il contient differents services tel que la Retinabase (bibliothèque en ligne d'imagerie multimodale), le calendrier des congrès, l'Oeil 3D et aussi des informations pratiques sur l'exercice de l'ophtalmologie.

www.mukk.fr Site pour présenter l'application smartphone MUKK et ses principales fonctionnalités. Il permets de renvoyer vers les plateformes de téléchargement: AppleStore et GooglePlay.

Les corticoïdes et l’UCS : jamais sans avis

Culture - 05/09/2019

Au cours d’une poussée d’urticaire chronique spontanée, vous avez peut-être déjà reçu des corticoïdes. Ils sont en effet encore utilisés pour calmer rapidement une poussée. S’ils sont efficaces à court terme sur l’urticaire chronique spontanée, les corticoïdes sont parfois controversés et nécessitent l’avis de votre dermatologue.  

Une prescription fréquente 

Une étude réalisée en 2015 montrait que sur 1000 personnes souffrant d’urticaire chronique spontanée, 1 sur 4 avait déjà reçu des corticoïdes. 

Leur effet sur les démangeaisons et sur l’œdème est souvent plus rapide que celui des anti-allergiques (anti-histaminiques). C’est sans doute pour cette raison qu’ils sont souvent prescrits. Leur utilisation varie toutefois selon les pays. Aux Etats-Unis par exemple, ils sont préconisés pour les personnes dont l’urticaire chronique est devenue résistante aux traitements anti-histaminiques. En Europe, et notamment en France, les médecins préconisent de les réserver aux formes sévères, voire lors d’une poussée aigüe. 

Pourquoi ces précautions ? 

De nombreux dermatologues ont en effet remarqué que les traitements par corticoïdes peuvent rendre plus difficile la prise en charge de l’urticaire chronique. Certaines personnes semblent développer, sans qu’il soit possible de le prévoir, une sorte de résistance aux traitements anti-histaminiques H1, traitement de première intention prescrit pour l’urticaire chronique spontanée. C’est une des raisons pour lesquelles les dermatologues français ont tendance à conseiller d’utiliser les corticoïdes avec parcimonie. D’autre part, l’arrêt de la corticothérapie est parfois suivi d’un « effet rebond », qui incite à la poursuite du traitement.  

Alors que faire ? 

L’essentiel est de bien suivre les prescriptions de votre dermatologue. Il peut estimer que votre traitement nécessite l’ajout d’une corticothérapie pendant quelques jours. Il se peut aussi que vous preniez déjà un corticoïde et que votre dermatologue décide alors que vous pouvez vous en passer. Il vous conseillera sur la manière d’arrêter le traitement, cela se fait généralement progressivement, et il vous donnera tous les conseils nécessaires pour que cela se passe bien.  

En somme, ne décidez jamais de vous-mêmes de prendre ou d’interrompre une corticothérapie, référez-vous toujours à l’avis de votre spécialiste.   

Dr Roseline Péluchon