Something went wrong, while loading header 57888

Comment est évaluée la sévérité de votre psoriasis ?

Culture - 05/09/2019

Lors de l’une des premières consultations pour votre psoriasis, le dermatologue a évalué avec vous la sévérité de votre affection et a pu noter un « score » dans votre dossier. Cela sera utile au cours du suivi, particulièrement pour juger de l’efficacité des traitements. Mais la sévérité se juge aussi à la façon dont le psoriasis impacte votre qualité de vie, et sur ce sujet, vous pouvez donner votre avis. C’est ainsi que l’on peut considérer deux types de scores de sévérité, ceux qu’établit votre médecin sur des critères purement médicaux et celui que vous estimez vous-même, selon l’effet de votre psoriasis sur votre qualité de vie.

L’évaluation de la sévérité de votre psoriasis par votre médecin

Le médecin utilise des scores pour quantifier la sévérité de votre psoriasis. Les deux scores les plus utilisés sont le BSA (Body Surface Area) et le PASI (Psoriasis Area and Severity Index).

  • Le BSA donne le pourcentage de surface de peau atteinte par le psoriasis. Pour le calculer, il est convenu que la surface de votre main (doigts inclus) correspond à environ 1 % de la surface totale de votre corps. Le médecin va évaluer à combien de « mains » correspond la surface des lésions. On parle de psoriasis sévère quand votre médecin observe que plus de 10% de la surface corporelle et touchée. Toutefois, ce score ne tient pas compte de la localisation des lésions. Or celle-ci est un élément important de la sévérité de la maladie : un psoriasis peu étendu du visage ou des mains par exemple, peut être moins bien supporté que des lésion plus étendues du dos.
  • Un autre score est donc plus utilisé. Il se nomme PASI. Votre médecin l’a sans doute déjà évoqué avec vous. Le PASI est calculé selon l’étendue des lésions, mais tient compte aussi du degré de rougeur de celles-ci, de l’épaisseur des plaques et de leur desquamation (élimination de petites croûtes). Le score tient compte de la localisation des zones atteintes. Une formule de calcul donne finalement un score compris entre 0 et 72, où le 72 correspond à la forme la plus sévère.
  • D’autres scores peuvent être utilisés, comme le NAPSI (Nail Psoriasis Severity Index), qui évalue la sévérité du psoriasis des ongles, ou le PSI (Indice Simplifié du Psoriasis) ou encore le plus simple GPA (Global Physician Assessment), qui score le psoriasis sur une échelle de 0 à 5.

L’évaluation de la sévérité de votre psoriasis par vous

Le médecin a établi son score après un examen clinique soigneux. Il a quantifié la sévérité de votre psoriasis selon ses critères médicaux. Mais vous avez votre mot à dire et un ressenti différent. Il se peut même que votre vie de tous les jours soit très perturbée alors que le médecin estime que votre atteinte n’est pas sévère. L’inverse est possible aussi.

C’est la raison pour laquelle vous avez la possibilité de réaliser un score, intitulé DLQI, pour Dermatolgy Life Quality Index. Ce score explore les domaines de votre vie qui peuvent être perturbés par votre psoriasis. Vous aurez à répondre à 10 questions portant sur la façon dont votre psoriasis a troublé votre vie quotidienne au cours des 7 derniers jours, selon un barème de 0 (pas du tout) à 3 (énormément). Les questions explorent par exemple les domaines de la vie professionnelle, les loisirs, le choix des vêtements, le sport, etc. Le résultat obtenu donne un score de 0 à 30. Cela permet à votre médecin d’évaluer de façon objective votre ressenti et d’en suivre l’évolution avec vous.

Ces scores permettent à votre médecin d’avoir une vision globale de la sévérité de votre psoriasis :

  • Psoriasis léger à bénin si le BSA est inférieur à 10, le PASI inférieur à 10 et le DLQI de 10 au maximum.
  • Psoriasis modéré à sévère si le BSA ou le PASI sont de 10 ou plus et/ou si le DLQI est supérieur à 10.

Ces scores peuvent être incomplets, et il pourra arriver que vous estimiez que votre qualité de vie est très altérée alors que le médecin vous parle de forme bénigne. Faites-lui part de vos remarques. Sachez toutefois que les scores établis par le médecin sont très utiles pour suivre l’évolution de votre psoriasis au fil du temps. 

Dr Roseline Péluchon