Se sentir bien dans sa peau : comment y parvenir ?

Culture - 01/02/2022

Les maladies de peau, telles que le psoriasis ou l’urticaire chronique spontanée (UCS), restent parfois incomprises de l’entourage. Encore aujourd’hui, certaines idées préconçues sur ces pathologies demeurent. Des préjugés qui peuvent alors rendre votre quotidien d’autant plus difficile à vivre... Pourtant, quelques mots échangés suffisent bien souvent à faire changer le regard porté sur la maladie et améliorer votre bien-être.

Des maladies à l’épreuve de tous les regards

Si vous avez des plaques rouges visibles sur votre peau, il vous est peut-être déjà arrivé de croiser le regard de votre entourage se posant sur l’une d’entre elles. Dans certains cas, cela peut susciter quelques questions innocentes sur ce que vous avez, par simple curiosité. Mais il arrive aussi que ces maladies de peau soient, parfois de manière inconsciente, encore considérées comme contagieuses, en plus d’être disgracieuses. C’est pourquoi certaines situations de vie sont mal vécues par les personnes qui en sont touchées. Encore plus quand ces plaques sont présentes au niveau des mains par exemple. Serrer une main peut alors devenir un moment redouté pour les personnes atteintes. Elles tendent à éviter ces situations, pour ne pas être confrontées à l’aversion de la personne en face d’eux. En effet, un tel regard reste difficile à accepter, notamment pendant l’adolescence. Le caractère affichant de ces maladies provoque des sentiments de gêne, voire de honte. La vie quotidienne et le bien-être des personnes atteintes peuvent donc en être affectés.

 

Ces maladies retentissent indéniablement sur votre vie

Il est possible de ne pas toujours se sentir bien dans sa peau. Notamment parce qu’il y a différents aspects de la maladie à gérer, qu’ils soient d’ordre physique (ex : prurit, douleurs, localisation des lésions) ou d’ordre psychologique (exclusion sociale, méconnaissance). Et puis certains symptômes peuvent considérablement gêner la vie quotidienne . C’est le cas des démangeaisons. Elles sont fréquentes chez les personnes touchées par une maladie de peau. Quand elles apparaissent la nuit, la qualité du sommeil peut être perturbée et entrainer de la fatigue et de l’irritabilité. À savoir aussi que ces démangeaisons sont souvent causées par une peau sèche. Et pourtant, ce symptôme peut être soulagé grâce à une hydratation fréquente de la peau, notamment dans le psoriasis. Par ailleurs, ce manque de sommeil n’est pas sans conséquence sur les activités de la vie courante : il peut réduire la performance dans le travail, ou encore induire un sentiment de perte de contrôle sur sa propre vie.

De plus, ces maladies peuvent faire l’objet de discriminations, de moqueries, ou encore de suspicions à propos de l’hygiène corporelle. La sphère de l’intime peut également être grandement chamboulée. Des patients ont ainsi rapporté que leur maladie provoquait une baisse de leur libido et de leur vie sexuelle.

Afin d’évaluer la sévérité de votre pathologie, des questionnaires ont été spécifiquement conçus pour connaître l’impact de la maladie sur votre vie quotidienne, qu’il s’agisse de psoriasis  ou d’UCS . Ces auto-évaluations peuvent aider votre dermatologue à suivre l’évolution de votre pathologie, lui permettant de vous apporter des conseils et une prise en charge adaptés.

 

Être positif au quotidien 

Ces désagréments causés par votre maladie de peau ne doivent pas vous empêcher de vivre. Il est important que vous puissiez trouver un équilibre, pour ne pas vous enfermer dans une spirale négative. Pour vaincre la morosité, rythmez votre quotidien en faisant par exemple de l’exercice physique chaque jour : vélo, étirements, abdominaux, cours de yoga à l’extérieur, zumba. En effet, la pratique du sport est bénéfique , il a un effet anxiolytique et antidépresseur. Vous pouvez aussi cultiver ce que l’on appelle « la pleine conscience de soi ». Elle peut s’inscrire dans vos activités quotidiennes : quand vous marchez, quand vous prenez une douche ou lorsque vous faites de la vaisselle. Apprenez à être juste là, dans le moment présent. Lancez-vous aussi dans de petites réalisations à faire chaque jour, comme du bricolage, de la couture, du jardinage, de la pâtisserie … Et pourquoi pas en agrémentant tout ça d’une bonne dose d’humour. Le rire est bénéfique, il permet de réduire le stress, d’améliorer le sommeil, de vous donner de l’énergie, d’augmenter la confiance en soi.

En conclusion…

Les maladies de peau peuvent impacter votre bien-être général. Essayez d’adopter dans la mesure du possible une attitude positive, ouvrez-vous et osez discuter de vos difficultés à vos proches ou encore à votre dermatologue. Mettez des mots sur vos émotions, ou sur ce que vous pouvez ressentir. Débarrassez-vous de tous ces non-dits sur votre maladie en expliquant à votre entourage ce qu’est votre maladie et ce qu’elle n’est pas. Parler : c’est une des clés de votre bien-être. Vous pouvez envisager de rejoindre des associations de patients, il en existe pour le psoriasis comme pour l’UCS . Elles sont là pour vous accompagner.