Qui fait quoi ? Les différents acteurs de ma prise en charge

Culture - 14/02/2020

L’urticaire chronique spontanée nécessite un suivi régulier et sur le long terme. Plusieurs acteurs principaux peuvent être cités pour une prise en charge efficace.

Vers qui se tourner pour un suivi quotidien ? 

Le médecin généraliste, le dermatologue et le pharmacien

Le médecin généraliste est l’un de vos premiers interlocuteurs, il est à la base du parcours de soins. Son rôle est d’identifier les maux des patients et de leur prescrire des médicaments adaptés.

Selon le diagnostic établi, votre médecin traitant vous orientera vers d’autres professionnels de santé. Il pourra ainsi vous recommander de consulter un spécialiste, notamment un dermatologue pour optimiser votre prise en charge.

Votre pharmacien peut également vous aider, en vous prodiguant des conseils pour votre quotidien. Il ne manquera pas de vous aiguiller selon les différents aspects de votre maladie, tout en vous proposant des produits adaptés à vos symptômes (homéopathie, produits d’hygiène ou encore des médicaments antihistaminiques). Toutefois, si les symptômes persistent, il est préférable de consulter son médecin traitant.

Auprès de qui chercher un appui si votre moral n’est pas au beau fixe ?

Certains spécialistes et associations de patients

Lorsque l’on est atteint d’urticaire chronique spontanée, il peut parfois être difficile de garder le moral. Dans ce cas, pourquoi ne pas consulter un professionnel, tel qu’un psychologue.

La maladie peut avoir des effets sur le regard que l’on porte sur soi ou que l’on pense renvoyer vis-à-vis des autres. Tout cela peut contribuer à augmenter le stress, et aggraver l’urticaire chronique spontanée. Demandez de l’aide avant de vous sentir au plus bas. 

Si vous ne souhaitez pas aller consulter un psychologue, vous pouvez également vous rapprocher d’une association de patients ou d’un groupe de parole. Il en existe plusieurs, parmi lesquels l’AFSAM UCS (Association Française Syndrome Activation Mastocytaire Urticaire Chronique Spontanée). Ces associations de patients organisent régulièrement des rencontres et conférences thématiques dans différentes villes. Elles peuvent permettre de parler avec d’autres personnes atteintes d’urticaire chronique spontanée, dans un autre cadre que strictement médical. Les réseaux sociaux peuvent également vous aider. Retrouvez ces acteurs sur le site BVMP via le lien suivant : Les acteurs à vos côtés

Et en tant que patient, quel rôle avez-vous à jouer ?

Reste l’un des principaux acteurs : vous ! Acquérir des connaissances sur votre maladie et mettre en place des actions, telles que suivre correctement son traitement ou changer quelques habitudes au quotidien, vous permettra de prévenir et/ou soulager vos symptômes. Cela vous aidera aussi à vivre avec votre maladie, de manière optimale. Autrement dit, gardez toujours un œil sur vos symptômes en notant toutes informations utiles (facteur aggravant, la solution que vous avez trouvée pour vous soulager, etc.), et prenez régulièrement rendez-vous avec votre médecin, plusieurs fois par an si nécessaire, même si cela fait plusieurs années que vous avez de l’urticaire chronique spontanée.

C’est aussi pour cela que le choix du médecin est important. Plus vous vous sentirez à l'aise dans votre relation et votre communication avec ce dernier, meilleure sera votre prise en charge. Installez une relation de confiance avec votre médecin vous permettra d'être plus serein.

Les cartes sont entre vos mains

Vous êtes donc au cœur de la prise en charge de votre urticaire chronique spontanée, et c’est ainsi que vous pourrez trouver les solutions les plus adaptées.

Le médecin traitant demeure votre interlocuteur privilégié, toutefois, vous pouvez aussi vous adresser à votre pharmacien, d’autres spécialistes ou encore les associations de patients. Une bonne prise en charge repose en partie sur la connaissance que vous acquerrez au fur et à mesure de votre maladie et des traitements, pour améliorer votre qualité de vie au quotidien.