Par aires thérapeutiques
Neurologie

www.bienvivremapeau.fr Bien Vivre Ma Peau est un site d’information qui propose aux patients, amis et proches, de mieux comprendre le psoriasis et l’urticaire à travers des articles et des contenus interactifs.

sep-et-vous.fr Conseils aux patients et à leur entourage visant à optimiser la prise en charge de la sclérose en plaques (SeP).

sepenscene.com Site pour les patients atteints de sclérose en plaque et leur entourage.

Pneumologie

www.mukk.fr Site pour présenter l'application smartphone MUKK et ses principales fonctionnalités. Il permet de renvoyer vers les plateformes de téléchargement: AppleStore et GooglePlay

Ophtamologie

www.dmlainfo.fr Patients, proches, aidants, apprenez-en plus sur la DMLA

Dermatologie

http://www.bienvivremapeau.fr/ Des informations sur l’urticaire et le psoriasis pour comprendre l'impact sur la vie quotidienne avec des outils de sensibilisation et d’évaluation pour améliorer le suivi du patient.

Autres sites

novartis.fr Site institutionnel de Novartis en France.

prochedemalade Conseils, informations pratiques, témoignages et services pour les proches de personnes malades, handicapées.

Twitter Suivre le compte twitter de Novartis France.

Youtube S’abonner à la chaine Youtube de Novartis France.

proximologie.com Site destiné aux professionnels de santé et chercheurs, concernant les relations entre les personnes malades et leur entourage.

novartis.fr Site institutionnel de Novartis en France.

Twitter Suivre le compte twitter de Novartis France

Youtube S’abonner à la chaine Youtube de Novartis France.

www.envisage-vieillissement.fr Portail web partenaire des professionnels de santé au quotidien pour les accompagner dans la prise en charge de la personne âgée et favoriser le bien vieillir. Informations, ressources documentaires, agenda congrès, générateur de présentations et fiches conseils pour faire évoluer les pratiques.

www.asthmoff.fr Asthm’off est une plateforme à destination des pharmaciens d’officine leur permettant d’améliorer la prise en charge des patients souffrant d’un asthme non contrôlé. Elle met à disposition des pharmaciens des informations et des outils pratiques pour les accompagner dans la prise en charge de leur asthme.

www.viaopta.fr Viaopta™ est un site réalisé avec des ophtalmologistes pour des ophtalmologistes. Il contient differents services tel que la Retinabase (bibliothèque en ligne d'imagerie multimodale), le calendrier des congrès, l'Oeil 3D et aussi des informations pratiques sur l'exercice de l'ophtalmologie.

www.mukk.fr Site pour présenter l'application smartphone MUKK et ses principales fonctionnalités. Il permets de renvoyer vers les plateformes de téléchargement: AppleStore et GooglePlay.

L’UCS n’est pas une allergie

Culture - 31/03/2020

L’urticaire chronique spontanée (UCS) est souvent associée aux allergies. En réalité, il s’agit d’une réaction inflammatoire chronique, ou encore un phénomène de défense que l’organisme va mettre en place contre ce qu’il identifie être une agression.
Le mot « urticaire » vient d’ailleurs de « ortie », en référence aux démangeaisons ou prurit provoqués par des piqûres d’orties.
L’UCS se caractérise par des poussées qui se répètent tous les jours ou tous les 2 à 3 jours, pendant au moins 6 semaines et sans facteur déclenchant. La maladie peut disparaître en quelques mois ou années.

Une maladie cutanée dont l’origine est inflammatoire

A priori, la maladie serait provoquée par l’activation des mastocytes, des cellules immunitaires se trouvant dans notre organisme. Ces cellules contiennent de l’histamine, molécule impliquée dans le déclenchement des réactions inflammatoires. Une fois ces mastocytes activés, l’histamine est libérée, ayant pour effet de dilater et augmenter la perméabilité des vaisseaux sanguins. Du liquide et des cellules pénètrent dans les tissus environnants, et provoquent leur gonflement. C’est ainsi que les plaques d’urticaire apparaissent.
Selon le même principe que les plaques qui peuvent apparaître sur le corps, l’angio-œdème consiste en un gonflement important. Sans pour autant avoir une origine allergique, il peut apparaître sur le visage, sur les paupières et les lèvres notamment. Même s’il peut être impressionnant, l’angio-œdème met très rarement en danger la vie de la personne qui en est atteinte, vous n’avez donc pas à vous en inquiéter. Il peut cependant être dangereux si la muqueuse de la gorge est touchée, provoquant des difficultés respiratoires.
L’UCS étant d’origine inflammatoire, cette maladie n’est donc pas contagieuse. La peau reprendra toujours son aspect normal après une poussée d’urticaire, même après un angio-œdème.

L’alimentation est à surveiller, comme pour tout le monde

Puisque l’UCS ne découle pas d’une allergie, les tests visant à en déceler ne sont pas toujours nécessaires. A priori, tous les aliments peuvent être consommés, tant qu’une réaction n’est pas survenue plusieurs fois avec le même aliment. Dans ce cas de figure, il faudra chercher une surconsommation éventuelle d’aliments histamino-libérateurs, c’est-à-dire qui vont favoriser la libération d’histamine, à l’origine de ce que les médecins nomment « fausse allergie alimentaire ». En effet, si 30 à 40% des patients atteints d’UCS pointent du doigt l’alimentation comme cause de leurs symptômes, les véritables allergies alimentaires ne concernent que 2,5% des cas, sans lien avec la pathologie. Ainsi, à titre d’exemple, la consommation de poisson cru ou peu cuit peut faire partie des habitudes alimentaires qui favoriseraient davantage une authentique allergie.

 

En définitive, ne vous privez pas arbitrairement d’aliments, sous prétexte qu’ils seraient allergènes. Lors de poussées, la cause n’est pas d’origine allergique, mais seulement due à ces mastocytes « chatouilleux » qui libèrent trop d’histamine. Pour mieux comprendre ces aspects complexes, discutez-en avec votre dermatologue, et signalez-lui également tout changement physique consécutif à un régime ou à un aliment que vous avez l’habitude de consommer. Sans pour autant faire de conclusions hâtives !